Éric Tataw, un activiste ambazonien de renommée, a récemment été arrêté aux États-Unis pour fraude de fonds de la Covid-19.

Cette arrestation fait suite à une enquête minutieuse menée par les autorités américaines, qui ont découvert que Tataw avait mis en place un faux business afin de bénéficier du fonds Covid intitulé Paycheck Protection Program (PPP) Loan.

Mis en place en 2020 par le gouvernement américain pendant la pandémie de Covid-19, le fonds PPP avait pour objectif d’aider les entrepreneurs et les hommes d’affaires à éviter la faillite économique.

Les fonds étaient non remboursables si les bénéficiaires pouvaient justifier leur utilisation. Cependant, des garanties solides étaient nécessaires pour en bénéficier.

Malheureusement, Éric Tataw a choisi de tromper l’État américain en créant un faux business qui donnait l’apparence d’une entreprise légitime. Une fois les fonds obtenus, il a entamé une vie luxueuse en achetant des voitures de luxe et des propriétés immobilières. Ces dépenses excessives ont finalement attiré l’attention des autorités, qui ont ouvert une enquête sur ses activités.Éric Tataw a été arrêté la semaine dernière suite à un mandat d’amener émis par le tribunal de Maryland. Il est actuellement en garde à vue et a introduit une demande de libération sous caution qui sera examinée prochainement.

WRC Il est également possible que d’autres accusations soient portées contre lui à l’avenir.Il est important de souligner que Tataw a tenté d’intimider et de corrompre les témoins appelés par la justice fédérale, ce qui ne fait qu’aggraver sa situation juridique déjà précaire.Le Paycheck Protection Program (PPP) est un programme de prêts aux entreprises d’un montant de 953 milliards de dollars, établi par le gouvernement fédéral des États-Unis sous l’administration Trump en 2020. Son objectif était d’aider les entreprises, les travailleurs salariés, les entrepreneurs individuels et certaines organisations à but non lucratif à faire face aux conséquences économiques de la pandémie de Covid-19.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X