Pour le journaliste, il n’est pas question de fermer les yeux sur les présumées forfaitures de Samuel Eto’o Fils même s’il est une icône mondiale.

L’icône mondiale du football, Samuel Eto’o Fils, se trouve sous les feux de la critique suite à une enquête diligentée contre lui par la CAF. Alors que des voix s’élèvent pour contester la manœuvre de la CAF, d’autres au contraire, trouvent cette action légitime. C’est le cas du journaliste Souley Onohiolo. Invité sur l’émission « Canal Presse » le 13 août 2023, il a souligné l’importance de ne pas fermer les yeux sur d’éventuelles forfaitures, même lorsque la personne en question est une figure emblématique du sport.

Blatter et Platini, des exemples

Au cours de l’émission « Canal Presse » diffusée sur Canal 2 International, Souley Onohiolo a exprimé sa perspective sur les responsabilités des icônes du football. « Les gens veulent nous faire croire qu’on doit fermer les yeux sur toutes les forfaitures de Samuel Eto’o parce qu’il est une icône », a-t-il déclaré dans des propos relayés par Actucameroun. Onohiolo a ensuite étayé son argument en évoquant les cas de Michel Platini et Sepp Blatter, qui ont été soumis à des enquêtes et ont connu des chutes abruptes de leur statut en raison de leurs actes. « Vous avez parlé d’icône. Vous savez ce qui est arrivé à Michel Platini et Sepp Blatter ? Il y a eu des enquêtes et ils ont été débarqués », a commenté Souley Onohiolo

Le journaliste a également souligné que la Confédération Africaine de Football (CAF) avait toute légitimité pour enquêter sur la Fédération Camerounaise de Football, mettant ainsi en lumière la nécessité d’une transparence et d’une responsabilité accrues dans le monde du football. Cette déclaration sans concession de Souley Onohiolo a ravivé le débat sur la manière dont les icônes du sport doivent être traitées en cas de comportements discutables et a encouragé une réflexion plus approfondie sur les normes de conduite au sein de la communauté footballistique.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X