Moussa Njoya, connu pour ses opinions tranchées, a exprimé sa vive déception face à l’interview récente de Michaël Ngadeu, la qualifiant d’acte de lâcheté.

Selon Njoya, depuis les déclarations de Jean Lambert Nang sur Vision 4, accusant Ngadeu d’une altercation avec Zambo Anguissa, il aurait été attendu de Ngadeu une réfutation catégorique de ces allégations. Pour Njoya, l’interview accordée par Ngadeu sur Canal 2 International est le signe d’une attitude lâche.

« Si vous êtes convaincu de la véracité de vos propos, ne reculez pas ! N’ayez pas peur d’être stigmatisé ! Et surtout, ne vous souciez pas des prétendus arguments basés sur l’âge, les titres ronflants ou encore l’expérience présumée de vos interlocuteurs ! Mais ce qui m’a le plus choqué lors de cet épisode, c’est la lâcheté du principal intéressé : Ngadeu ! », déclare-t-il.

Njoya souligne que Ngadeu est resté silencieux alors que son nom et sa réputation étaient traînés dans la boue, dans l’espoir de reconquérir sa place en équipe nationale. Selon Njoya, cela reflète le comportement de nombreux Camerounais qui subissent des abus au quotidien, mais qui sont prêts à vous abandonner dès que vous décidez de prendre leur défense, espérant ainsi obtenir un semblant de clémence de leurs oppresseurs.

« En cela, Ngadeu est un vrai Camerounais ! Par conséquent, ses lamentations et ses pleurnicheries de ces derniers jours me laissent indifférent, car finalement, en raison de sa lâcheté, il mérite tout ce qui lui est arrivé ! Un homme se définit avant tout par sa capacité à défendre sa dignité et à avoir un minimum de personnalité ! », conclut-il. Les commentaires de Moussa Njoya mettent en évidence sa déception envers Ngadeu pour son silence et sa réticence à défendre sa réputation. Selon Njoya, cela va à l’encontre des principes de dignité et de personnalité auxquels on devrait s’attendre de la part d’un individu.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X