Koffi Tiburce est né à Bouaké, en Côte d’Ivoire. Il est le septième d’une fratrie de quatorze enfants. Journaliste, enseignant, critique littéraire, musicien et écrivain. Depuis des décennies, il marque l’univers artistique et intellectuel de son pays. Il est l’auteur d’une dizaine de livres comprenant des récits (recueils de nouvelles, romans), essais et compilation d’articles de presse.

Il refuse son prix!

Tiburce koffi a refusé de prendre 1 OOO OOO FCFA. C’est la récompense du grand Prix Bernard Dadié dont il est le Lauréat. Pour lui, cette somme est un manque de respect total. Il déclare d’ailleurs :

Comment peut-on donner 1O OOO OOO FCFA, une viIIa et bien d’autres à la Miss ivoirienne pour avoir exposé ses fesses et sa poitrine à travers le monde, mais récompenser un Intellectuel qui a fait preuve dans son domaine avec une somme insignifiante

Le grand prix national Bernard Dadié de la littérature, récompense en Côte d’Ivoire, depuis 2014, « les écrivains majeurs qui donnent sens et énergie aux lettres nationales ». Créé par le ministère ivoirien de la Culture et de la Francophonie, il est ouvert uniquement aux œuvres individuelles. Il vise d’une part à promouvoir le livre et la lecture, et d’autre part, à susciter la création littéraire. Ce grand prix national doté d’un trophée et d’une somme d’un million de francs CFA est décerné à l’occasion du Salon international du livre d’Abidjan (SILA).

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X