Le ministre de l’Enseignement supérieur (Minesup) Jacques Fame Ndongo invoque notamment des contraintes financières.

Le ministre de l’Enseignement supérieur (Minesup) a décidé de suspendre temporairement les sélections en thèse de Doctorat pour l’année 2024 à l’Université de Dschang. Cette mesure, communiquée dans une note adressée le 17 juillet dernier au recteur de l’université est justifiée principalement par des contraintes financières.

Incidences

Dans les détails, le Minesup indique que l’État ne dispose pas actuellement des moyens financiers nécessaires pour prendre en charge les dépenses liées à l’encadrement et à la tenue des jurys de soutenance de thèse. Cette décision signifie que, au-delà des contraintes académiques, les candidats en thèse seront potentiellement contraints de supporter des frais supplémentaires pour obtenir leur Doctorat.

Cette suspension, bien que provisoire, suscite des interrogations quant à son impact sur les candidats. Et sur l’accès à la formation doctorale dans l’université. En effet, l’obtention du Doctorat est un enjeu crucial pour de nombreux étudiants et chercheurs. La question financière pourrait limiter leur possibilité d’accéder à cette étape académique importante.

Il reste à voir comment cette situation évoluera. Et si des solutions seront trouvées pour surmonter les contraintes financières qui ont conduit à cette suspension. La communauté universitaire de l’Université de Dschang attend des clarifications de la part des autorités académiques et du Minesup. Non seulement sur cette décision et ses implications pour l’avenir de la recherche et de l’enseignement supérieur dans l’établissement.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X