Le président de la FECAFOOT a convié les journalistes à un point de presse ce matin à 11h sans évoquer l’affaire de Henry Jr Njalla Quan ancien vice-président de la fédération.

Lors du point de presse du président de la FECAFOOT, celui ci a abordé plusieurs sujets notamment le séjour de la FIFA au sein de la Fédération pour un audit : «Les équipes de la FIFA séjournaient dans nos locaux pour un audit. Au terme de cet audit, la FIFA nous a donné la somme maximum de 6,5 millions de dollars qui permettront à la FECAFOOT d’atteindre les objectifs fixés sur 2023 – 2026. Nous allons pouvoir construire des stades de proximités ».

Il a également évoqué le virement de la FIFA a partagé entre les clubs des joueurs locaux ayant accueillis les internationaux camerounais tel que Souaibou Marou et Jérôme Ngom Mbekeli :« La FIFA avait procédé vendredi dernier à un virement dans nos comptes d’un montant de 401515,95 dollars répartis de la sorte Apeies 73 002, Colombe Sportive 109 504 et Coton 219 008 dollars. « Le président de l’ACES m’avait saisi pour me tenir informer de ce que les clubs».

Le Président de la FECAFOOT ignore l’affaire Njalla Quan

Cependant, le sujet qui  »Henry Njalla Quan » n’a pas été évoqué lors du point de presse. Pourtant, l’on peut mesurer l’ampleur des accusations faites par l’ex 4e vice président de la FECAFOOT. Samuel Eto’o chercherait-il a éviter cette situation sujette à controverse ? Surtout que la veille du point de presse, une vidéo du Président de la FECAFOOT dans laquelle il évoque les récentes sorties de Njalla Quan notamment sur le cas André Onana.

Les avis restent partagés en fonction des arguments. Et l’on ne sait toujours pas qui détient la vérité entre Henry Njalla Quan Junior et la fédération camerounaise de football et son président Samuel Eto’o n’ont pas encore communiqué sur le sujet.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X