Le chef de l’État camerounais, Paul Biya, a signé un décret y relatif le 1er août dernier.

Le 1er août 2023, une étape historique a été franchie dans les relations entre le Cameroun et l’Algérie, alors que le chef de l’État camerounais, Paul Biya, a signé un décret ratifiant l’accord du 24 février 2021 relatif aux services de transport aérien entre les deux pays. Cette ratification tant attendue ouvre désormais la voie à l’ouverture de liaisons aériennes directes entre le Cameroun et l’Algérie, ce qui pourrait avoir un impact significatif sur le tourisme et les échanges commerciaux entre les deux nations.

Avantages économiques

Cet accord historique permet à Air Algérie de concrétiser son projet d’opérer des vols vers le Cameroun, un projet annoncé dès le début de l’année 2019 par l’Autorité aéronautique du Cameroun (CCAA). Selon les détails révélés par le journal en ligne Air Journal après la signature de l’accord en février 2021, Air Algérie devrait inaugurer une escale à Douala, la capitale économique du Cameroun. La compagnie aérienne proposera alors trois vols hebdomadaires reliant Alger-Houari Boumediene à Douala, grâce à un Boeing 737-800 pouvant accueillir 48 passagers en classe « affaires » et 114 en classe « économie ».

L’ouverture de cette liaison aérienne par Air Algérie revêt une importance particulière pour les relations économiques entre les deux pays. Alors que Camair-Co, la compagnie aérienne publique camerounaise, est en attente de la reprise des vols internationaux, Air Algérie devrait jouer un rôle essentiel en favorisant les échanges commerciaux entre le Cameroun et l’Algérie.

En effet, le Cameroun est un carrefour stratégique pour la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac), qui ne compte pas moins de 120 millions de consommateurs. Cette région représente donc un énorme potentiel pour l’Algérie et offre de nombreuses opportunités d’affaires. L’arrivée d’Air Algérie à Douala pourrait donc renforcer les liens commerciaux entre les deux nations, stimulant les échanges économiques et facilitant les déplacements entre les deux pays. Cette liaison aérienne directe devrait également favoriser le développement du tourisme, en facilitant les voyages entre l’Algérie et le Cameroun, deux pays riches en patrimoine culturel et touristique.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X