Grand artisan de la victoire des Lions face à l’Île Maurice (3-0) vendredi dernier, Bryan Mbeumo prend du galon.

Personne n’est étonné par le niveau de progression de Bryan Mbeumo. A Brentford, l’absence d’Ivan Toney, suspendu huit mois pour des paris sportifs, lui sourit. C’est l’attaquant camerounais qui joue le rôle d’homme providentiel du club des Bees.

Cette saison, le natif d’Avallon en France totalise déjà 6 buts et 2 passes décisives en 12 matchs de Premier League. Encore quatre réalisations, et Mbeumo aura fait mieux que les 9 buts inscrits en 38 matchs la saison dernière.

En club, Thomas Frank, l’entraîneur de Brentford en a fait une pièce essentielle de son dispositif. Quand il parle de Mbeumo, c’est sujet, verve, compliment. Selon le tacticien, Bryan Mbeumo devient de plus en plus un leader. Il dirige souvent les séances d’entraînement, pousse l’équipe et grandit en tant que personne. C’est un joueur extrêmement important et une personne fantastique avec qui il adore travailler. 

Mbeumo, la gâchette

Bryan Mbeumo a rejoint Brentford en août 2019 en provenance de Troyes, qui évoluait alors en deuxième division e France. Son transfert était à l’époque un record pour le club, 5,4 millions de livres. Mbeumo a été électrique lors de sa première saison avec Brentford et a marqué 15 fois en Championship. Il a inscrit huit buts lors de la campagne suivante, au cours de laquelle le club a été promu par le biais des barrages. Depuis, Brentford n’a aucune difficulté à se maintenir en Premier League.

L’entraîneur des Bees a adapté la tactique de Brentford pour l’aider à survivre en première division. Le club est devenu plus direct avec un alignement tactique en 3-5-2, avec un Mbeumo dans le côté droit de l’attaque. Une position où il excelle comme il l’a démontré vendredi dernier avec la sélection nationale du Cameroun. Face à une équipe de l’Ile Maurice souvent repliée derrière, Mbeumo a sorti le violon : un but et plusieurs incursions dangereuses qui ont permis aux Lions indomptables de s’imposer 3 buts à 0. 

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X