Cameroun

Les pouliches d’Ahmed Mbombo Njoya rentrent positivement dans la compétition avec une victoire face au Mozambique.

Les Lionnes Indomptables se sont imposées (55-53) face au Mozambique lors du premier match de poule de l’AFROBASKET 2033. Le Cameroun prends provisoirement la tête du groupe B en attendant d’affronter la Guinée ce dimanche.

Cependant, le manager sélectionneur des Lionnes Indomptables, Ahmed Mbombo Njoya s’est exprimé sur les forces du groupe amerounais suite à sa victoire

« Je pense que la force de notre groupe aujourd’hui, c’est d’avoir de vraies certitudes sur les positions 1, 2, 3, 4. Et d’avoir cette possibilité d’avoir du jeu sur des situations bike n roll qu’on peut exploiter et arriver à donner des ballons intérieurs en mouvement ou alors d’inverser le ballon pour avoir des shoot ouverts. Autres force de ce groupe c’est des filles qui ne lâchent jamais, qui défendent très fort le match d’hier c’était un match âpre. Et pour moi le Mozambique est l’une des équipes les plus denses physiquement qu’on a sur cette compétition-là. C’était un bon révélateur pour nous pour jauger noter niveau défensif… »

«On les a maintenu a 53 pts donc ce n’est pas mal. Ça veut dire que défensivement on est a peut prêt là où souhaite qu’on soit. Après je pense qu’on va devoir faire plus d’efforts et offensivement parce que 55 pts c’est pas assez pour moi. Donc il faut qu’on puisse travailler encore notre attaque mais après on eut que 12 jours de préparation. Pour mettre en place un plan de jeu offensif et créer des habitudes de travail c’est assez compliqué. Mais je suis optimiste je pense qu’on va s’améliorer au fil des matchs.»

Par la suite le sélectionneur du Cameroun à évoquer le prochain match contre la Guinée

 « Le match de demain il va être particulier. Parce qu’il va falloir mobiliser tout le monde on a laissé beaucoup de gomme sur ce 1e match contre le Mozambique. Comme je l’ai dit c’était un match âpre physiquement donc on est axe sur la récupération des filles. Les remettre en condition pour pouvoir attaquer demain. Notamment une joueuse comme Carine SILATSA qui a fini avec des crampes. »

« Je pense que c’est un match piège. Parce que tout le monde nous donne gagnant et pense que c’est une formalité. Au contraire ce n’est pas une formalité. Ce que je veux expliquer aux filles. C’est que faire tous ce qu’on a fait hier et faire une contre-performance contre la guinée se serait vraiment regrettable. Mais c’est des filles motivées. Elles savent pourquoi elles sont là. Elles ont envie de faire quelques choses. Alors, je pense qu’elles vont vite comprendre. Il faut vite se remettre après la joie d’hier. Il faut se mettre au travail. Et finir le job pour avoir un jour de récupération après si on gagne contre la guinée je pense que vu les conditions c’est nécessaire et important. »

L’on note là Top performance de Carine SILATSA face au Mozambique qui sera un point de plus pour la confiance coté Cameroun.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X